Home » Concerts Juillet 2017

Concerts Juillet 2017

JUILLET 2017

Samedi 1 : BROTHER D. BLUE BAND
Dimanche 2 : GUNHILD CARLING SWEDISH JAZZ STAR
Lundi 3 : JEAN PAUL AMOUROUX BOOGIE WOOGIE BAND
Mardi 4 et mercredi 5 : RONALD BAKER SWING BAND
Jeudi 6 et vendredi 7 : MICHEL et CESAR PASTRE JAZZ BAND
Du samedi 8 au lundi 10 : SCOTT HAMILTON Le fabuleux sax américain
Du mardi 11 au vendredi 14 : BOOGIE PHIL & THE WISE GUYS
Samedi 15 : OLD FASHION JAZZ BAND
Dimanche 16 : THREE BLIND MICE+ 1
Lundi 17 et mardi 18 : JEAN PAUL AMOUROUX BOOGIE WOOGIE BAND
Du mercredi 19 au dimanche 23 : DREW DAVIES RHYTHM COMBO
Du lundi 24 au mercredi 26 : JONES & BONES ‘’Sweet Screamin' Jones invite Boney Fields’’
Du jeudi 27 au dimanche 30 : La chanteuse anglo-australienne HETTY KATE
Lundi 31 : JEAN PAUL AMOUROUX BOOGIE WOOGIE BAND

Samedi 1 Juillet

Samedi 1 Juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

BROTHER D. BLUE BAND 

Le Blue Band est né de la rencontre de musiciens chevronnés de jazz et de jeunes musiciens passionnés par le blues. Il serait donc plutôt à classer dans le genre des "Jump Bands" qui furent si populaires dans les années 45-55. La plupart des membres de l'orchestre ont une solide expérience du jazz puisqu'ils ont joué avec des musiciens aussi divers qu'Albert Nicholas, Freddy Moore, Willie Humpfrey, Willie Dixon, Barney Bigard, Dave Bartholomew, et bien d'autres.

 

Dimanche 2 juillet

Dimanche 2 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

GUNHILD CARLING SWEDISH JAZZ STAR

Gunhild est née dans une famille de musiciens et intègre l’orchestre familial (les parents et leurs 4 enfants !) au trombone en 1982 alors qu’elle n’a pas dix ans. Toute la famille partage la même admiration pour les maîtres du Jazz Classique que sont King Oliver, Jelly Roll Morton, Johnny Dodds et bien sûr Louis Armstrong. C’est donc au style New Orleans et Dixieland que se consacre cet orchestre qui enregistre un premier disque en 1984. Le style de l’orchestre évolue au fil des années et des tournées, et les concerts se transforment en véritables shows dans lesquels les musiciens font valoir leurs nombreux talents. C’est ainsi que Gunhild se met à la trompette, au chant, puis à l’harmonica, et même à la cornemuse, à la harpe et à la danse. C’est au début des années 2000 qu’elle forme son propre orchestre "Gunhild Carling Swing Band" avec lequel elle enregistre en 2001 tout en continuant à participer aux tournées de l’orchestre familial à travers toute l’Europe. Elle se produit aussi dans plusieurs émissions télévisées en Suède. Elle joue également en invitée avec de nombreux orchestres dont, en 2005, le célèbre "Count Basie Orchestra", ainsi qu’avec le guitariste et harmoniciste Toots Thielmans. Elle a été invitée en 2006 aux festivals de Francfort, Breda (NL), Aarhus (DK), Pori (Finlande), Kobe (Japon), et Laroquebrou (France). Sa virtuosité, son dynamisme et son sens de la scène lui valent à chaque apparition de soulever l’enthousiasme du public et d’engranger les succès partout où elle se produit. 

Lundi 3 juillet

Lundi 3 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

JEAN PAUL AMOUROUX
BOOGIE WOOGIE BAND

Ce n'est pas par hasard si Memphis Slim surnommait Jean-Paul Amouroux “Boogie Woogie Slim" et si Milt Buckner l'appelait "Jean-Paul Boogie Woogie"... C'est le pianiste français N°1 du Boogie Woogie .Dès l’âge de 14 ans, il découvre les joies de la "basse ambulante" du boogie-woogie alors que ses parents le destinaient au violon. Pensionnaire dans une institution religieuse, il malmenait les harmoniums de l'établissement et jouait le Boogie Woogie à l'orgue de la chapelle... à la grande stupeur des religieuses !!

Mardi 4 et mercredi 5 juillet

Mardi 4 et mercredi 5 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

RONALD BAKER SWING BAND

Né en 1968 à Baltimore dans le maryland, Ronald Baker, jeune trompettiste et chanteur américain, Suivant la longue "saga" des jazzmen américains dans l'hexagone. Le réalisateur Alain Corneau le remarque et le fait travailler dans son film "Le Nouveau Monde"; mais très vite intégré au milieu musical, Ronald multiplie les concerts. Voilà dix ans que cette aventure a commencé. Voilà dix ans que le quintet de Ronald Baker continue de servir le jazz avec passion, avec une envie toujours renouvelée, avec une énergie toujours intacte comme si le temps n’avait aucune prise sur lui. Puisse ne jamais cesser cette « Endless Story » !

Jeudi 6 et vendredi 7 juillet

Jeudi 6 et vendredi 7 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

MICHEL et CESAR PASTRE JAZZ BAND

Inconditionnel de Lester Young et de Count Basie, Michel revient nous faire partager sa passion du swing à la tête de son orchestre.

Du samedi 8 au lundi 10 juillet

Du samedi 8 au lundi 10 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

SCOTT HAMILTON

Le fabuleux sax américain

New-York 1976. La première cite mondiale du jazz voit, chaque jour qui passe, arriver en ses murs quelques nouveaux musiciens bien décidés à se faire une place au soleil de la note bleue. C'est donc un non-événement lorsque, en été de cette année-la, débarque de Providence (Rhode Island) un jeune saxophoniste de vingt-deux ans : SCOTT HAMILTON. Il commence par l'harmonica, mais achète d'occasion un vieux saxo-ténor Selmer dont il apprend à jouer en autodidacte pendant 5 années. Ses références, ses inspirateurs, ce seront Coleman Hawkins, Ben Webster, Lester Young, musiciens qu'il n'a jamais rencontrés, mais découvert par le disque. Le trompettiste Roy Eldridge va offrir à Hamilton ses premiers engagements sérieux dans deux établissements de la 54ème rue ouest : le "Jimmy Ryan's et le "Eddie Condon's". Scott Hamilton fera ses premières rencontres au sommet avec quelques anciens jazzmen. De cette période date aussi son engagement dans l'orchestre de Benny Goodman qui, contre vents et marées, poursuit une carrière encore triomphale. Mais il y a belle lurette que Scott Hamilton s'est dégagé de la scène du jazz New-Yorkais. Son podium actuel, c'est le monde entier, pour le plaisir de tous les amateurs de jazz. D'ailleurs, Michel Jonasz le cite dans sa chanson "la Boite de Jazz".
L'art de Scott est d'avoir amalgamé et cristallisé l'héritage du passé et les tendances modernes non modernistes. En musique, sans discours grandiloquents, en toute simplicité. En faisant du neuf avec du vieux.

Du mardi 11 au vendredi 14 juillet

Du mardi 11 au vendredi 14 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

 BOOGIE PHIL & THE WISE GUYS

Groupe du pianiste boogie-woogie Boogie Phil (Filiep Ketels), connu comme le fondateur du Smoky Midnight Gang et son instigateur pendant de longues années. Après une longue quête de musiciens du même bord et de morceaux originaux forts, il est de nouveau question d’un jump band à part entière, avec une équipe solide et un répertoire puissant. Au programme, du rhythm & blues, du swing, du jump et du boogie-woogie, présentés avec le même respect de la musique qui caractérise les groupes noirs afro-américains pendant une courte période de l’après-guerre.
La musique était extrêmement festive et on l’entendait surtout dans les boîte de nuit, où l’on dansait et buvait beaucoup. Les ‘honkers’ et ‘bar walkers’ régnaient sur la vie nocturne en compagnie de pianistes boogie et de ‘blues shouters’, qui chantaient les amours perdues, les folles fêtes, les femmes voluptueuses, et où le scotch, le bourbon et la bière coulaient à flots. Le noyau dur de BOOGIE PHIL affiche la même distribution que le groupe avec lequel Amos Milburn, le génie du juke-box, avait fait fureur. Un chanteur-pianiste, un sax ténor, une contrebasse & une batterie. Le groupe existe aussi dans une version extra large, avec en plus une trompette et un deuxième saxophone. Tous les arrangements sont repris avec soin d’anciens enregistrements d’artistes de rhythm & blues, qui se nomment Sam ‘The Man’ Taylor, Nat ‘King’ Cole, ‘Big’ Joe Turner, Jimmy Preston, Earl Bostic, Joe Houston, ‘Gatemouth moore’ et beaucoup d’autres encore. 

Samedi 15 juillet

Samedi 15 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

OLD FASHION JAZZ BAND

1963, aïe aïe aïe... une paye ! C'est cette année là que Patrick Richard (Patou pour les intimes) décide de réunir des copains d'école pour former leur premier orchestre. Le nom ? The jazz fellow's. Et oui, déjà l'amour du jazz traditionnel. Mariages, métiers, enfants, déménagements, quelques uns s'en vont, mais depuis 20 ans, nous sommes tous présents, fidèles au jazz et au poste. Patou nous a quittés, mais lorsque nous jouons, il est avec nous. Nous l'entendons encore faire ses annonces lors des pauses : " Le CD est gratuit, mais la dédicace obligatoire est payante"

Dimanche 16 juillet

Dimanche 16 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

THREE BLIND MICE+ 1

Généreux accompagnateurs et solistes hors pair, ces musiciens s’illustrent dans un style frais et énergique, nourri d'une complicité contagieuse et d'un sens affûte du challenge. Les Three Blind Mice sont fascinés par les maîtres du jeune jazz (Bix Beiderbecke, Duke Ellington, Jelly Roll Morton, Louis Armstrong, Sidney Bechet…) et trouvent dans les enregistrements des années 1920 / 1930 un terrain propice à leur complicité. Ces virtuoses s'appliquent alors à mettre en lumière les particularités et les rythmes qui confèrent à ce répertoire toute son originalité et sa magie.

Lundi 17 et mardi 18 juillet

Lundi 17 et mardi 18 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

JEAN PAUL AMOUROUX

BOOGIE WOOGIE BAND

Ce n'est pas par hasard si Memphis Slim surnommait Jean-Paul Amouroux “Boogie Woogie Slim" et si Milt Buckner l'appelait "Jean-Paul Boogie Woogie"... C'est le pianiste français N°1 du Boogie Woogie .Dès l’âge de 14 ans, il découvre les joies de la "basse ambulante" du boogie-woogie alors que ses parents le destinaient au violon. Pensionnaire dans une institution religieuse, il malmenait les harmoniums de l'établissement et jouait le Boogie Woogie à l'orgue de la chapelle... à la grande stupeur des religieuses !!

Du mercredi 19 au dimanche 23 juillet

Du mercredi 19 au dimanche 23 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

DREW DAVIES RHYTHM COMBO

Drew Davies saxophoniste tenor et chanteur anglo-saxon, joue en france maintenant depuis 7 ans et pas avec n'importe qui : on le retrouve souvent avec des musiciens du milieu swing et blues, comme les Hoodoomen, ou Simon Boyer et Thibault Chopin, ou Mike Cross et Big Dez, Little Big Band mais aussi dans de nombreux festivals de blues et jazz. Influencé par la musique américaine des années 40/50, il interprète souvent la musique de Louis Jordan, T Bone Walker, Sam Butera et Tiny Grimes.
Alors, sit back, have a drink and let the good times roll"  

Du lundi 24 au mercredi 26 juillet

Du lundi 24 au mercredi 26 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

JONES & BONES ‘’Sweet Screamin' Jones invite Boney Fields’’

Partout où ils passent, Boney Fields et Sweet Screamin Jones laissent derrière eux une sacrée impression. Comme une traînée de poudre hautement énergétique, à force de dispenser généreusement ce blues mâtiné de funk qui      rassemble et rallie les foules dans une belle communion. Amateur de soul, de groove, de jazz, Boney comme quelques autres musiciens de sa génération, sait que la vie du blues passe par son renouvellement. Croner, bluesman, jazzman, entertainer Sweet ScreaminJones transforme la scène en lieu de croisement des cultures. Des chansons populaires afro-américaines, du blues, du groove, du      boogie… Tous prêtent leur caractère au saxophone et à la voix rocailleuse de ce showman charismatique. 

 

Du jeudi 27 au dimanche 30 juillet

Du jeudi 27 au dimanche 30 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

La chanteuse anglo-australienne HETTY KATE

Aussi à l'aise dans une salle de concert accompagnée d’un orchestre symphonique ou dans un club de de jazz intimiste,Hetty saura vous troubler avec sa voix douce et son ton clair. Influencée par les chanteurs des années 40 et 50 elle partage parfaitement son amour pour les grandes voix tels que Peggy Lee, Juin Christy, Anita O'Day, Ella Fitzgerald, Kitty Kallen, Blossom Dearie, Carmen McRae et Kay Starr. Hetty est la chanteuse de jazz en Australie et se produit régulierement avec James Morisson.

Lundi 31 juillet

Lundi 31 juillet - CAVEAU DE LA HUCHETTE

JEAN PAUL AMOUROUX 
BOOGIE WOOGIE BAND

Ce n'est pas par hasard si Memphis Slim surnommait Jean-Paul Amouroux “Boogie Woogie Slim" et si Milt Buckner l'appelait "Jean-Paul Boogie Woogie"... C'est le pianiste français N°1 du Boogie Woogie .Dès l’âge de 14 ans, il découvre les joies de la "basse ambulante" du boogie-woogie alors que ses parents le destinaient au violon. Pensionnaire dans une institution religieuse, il malmenait les harmoniums de l'établissement et jouait le Boogie Woogie à l'orgue de la chapelle... à la grande stupeur des religieuses !!

CAVEAU DE LA HUCHETTE

JO 2024

Où sommes nous

Où sommes nous - CAVEAU DE LA HUCHETTE

CAVEAU DE LA HUCHETTE

Magasins à Evreux et Dreux

Livre 60 ans de Jazz

Livre 60 ans de Jazz - CAVEAU DE LA HUCHETTE

[an error occurred while processing this directive]